Pourquoi il est important de se préparer à l’allaitement, avant l’accouchement

Même si la maternité et tout ce que cela implique est un acte naturel aussi ancien que l’arrivée de la vie sur terre, il est néanmoins utile de s’y préparer. Pourquoi?

Car de nos jours, les super-femmes que nous sommes, souhaitent faire de leur mieux et tout réussir ou du moins y mettre toute leur énergie et volonté à y parvenir.

On se renseigne, on se prépare, on se forme à l’arrivée de bébé.

L’allaitement maternel c’est naturel, oui, mais …

Et l’allaitement se prépare autant qu’un accouchement, car tout n’est pas simple instinct et réflexe primaire. Alors, apprenons à démystifier l’acte et évitons des erreurs qui pourraient nous faire renoncer à allaiter notre bambin.

En effet, un allaitement préparé permet :

  1. d’avoir confiance en soi et dans les capacités de bébé;
  2. d’adopter la bonne posture pour maman et bébé dès la première mise au sein;
  3. de comprendre le rythme de bébé;
  4. d’éviter ou de réduire drastiquement l’apparition des crevasses d’allaitement, l’une des causes principales du sevrage prématuré.

Confiance en soi et faire confiance à bébé, sans stress

Il est important de supprimer toute forme de stress pour augmenter les chances de réussite de cet acte aussi naturel que bénéfique qu’est l’allaitement maternel.

D’une part, le colostrum (1) a l’odeur du liquide amniotique et permet au bébé de le reconnaître. C’est donc tout naturellement que bébé recherche le sein de façon instinctive et presque convulsive.

D’autre part, l’aréole, ce cercle pigmenté qui entoure le mamelon, adopte une couleur plus foncée pour être plus visible par bébé. En effet, les bébés de quelques jours, à défaut de voir distinctement, ils perçoivent les contrastes.

Et enfin, le peau à peau aide à renforcer la reconnaissance. Laissez donc tâtonner bébé et permettez-lui de découvrir par lui-même votre poitrine, sans le forcer, pour qu’il prenne du plaisir lors de cette première tétée.

‼ Evitez, autant que possible, les savons parfumés, l’application d’huiles essentielles et de crèmes sur les seins, au risque d’altérer l’odeur naturelle de la peau et de les faire entrer en contact avec la bouche du nourrisson.

L’allaitement, une question de posture de la maman et de bébé

Et oui, il faut prendre le temps de faire les choses correctement, même pour allaiter.

Il est important que la maman se prépare physiquement à la mise au sein. Choisissons un fauteuil confortable, qui permet d’adosser ses épaules au dossier, afin d’éviter des tensions dans la nuque et les épaules. Ensuite, ayez à portée de main:

  • de l’eau, car l’allaitement donne soif 😉
  • une boîte de mouchoirs, pour essuyer les gouttes de lait;
  • un tétra ou un linge (multifonctionnel) en coton pour bébé.

Placez le coussin d’allaitement sur vos cuisses et posez-y bébé de sorte qu’il soit le plus proche possible du sein. C’est, en effet, le bébé qui va ensuite vers la maman et le sein et non le contraire.

Veillez à ce que la tête de bébé soit dans l’axe du corps, mobile et libre, tout en étant soutenue. De telle sorte que le mamelon se retrouve positionné entre le nez et la lèvre supérieure, pour que bébé fasse l’effort de prendre le sein en ouvrant la bouche.

A proscrire 🚫 :

  • ne pas pousser bébé au sein;
  • éviter que la tête de bébé soit tournée;
  • ne pas pincer le mamelon pour qu’il rentre dans la bouche de bébé.

Comprendre et adopter le rythme de bébé

Le nouveau né n’est pas en mesure d’exprimer/communiquer un besoin ou une nécessité telle que la faim, la soif, ou un inconfort dû à la température ou au bruit. Un bébé qui pleure c’est qu’il a déjà trop faim, il est en état de stress et met la maman en état de stress.

Il est donc important de privilégier d’allaiter bébé au réveil, sans pour autant le réveiller, sauf si problème de courbe de croissance ou autre. Le lait maternel étant plus digeste, il se peut que l’écart entre chaque tétée soit plus court comparé à l’allaitement avec du lait en poudre.

Voici le rythme de bébé:

bébé dort → il se réveille → je le prends dans les bras et le change si nécessaire → je m’installe confortablement → je propose le sein

Le rythme circadien (2) de bébé, ce rythme biologique qui lui permet de faire la différence entre le jour et la nuit, s’installera très progressivement au fil des semaines. A noter, il faut minimum 2 à 3 mois voire 6 mois ou plus pour certains enfants.

Prévenez l’apparition des crevasses d’allaitement

Si vous adoptez les bonnes postures et vous gardez confiance en vos capacités à allaiter, l’allaitement de bébé devrait se révéler un véritable succès rempli de joie et de plaisir. Une préparation préalable permet également de prévenir l’apparition des crevasses dites d’allaitement. Sinon, renseignez-vous auprès de la pharmacie la plus proche pour des solutions naturelles, confortables et pourquoi pas des protections lavables qui permettent de garder les mamelons aérés et accélérer la cicatrisation des crevasses.

Parmi les causes les plus communes admises par les professionnels de la lactation, c’est un problème de positionnement de la bouche du bébé, qui est communément cité comme à l’origine de l’apparition des douleurs et des crevasses. Le confort et le bien-être de la maman est important, et bébé le ressent. Pensez-y!

Préparez-vous comme une pro

Entourez-vous de femmes qui ont allaité et qui ont réussi leur allaitement, faites appel à des professionnels telles que les sage-femmes, les consultantes en lactation, les doulas ou les haptonomes.

La transmission entre générations étant de plus en plus faible, il est important de s’entourer de professionnels qui expliquent les bons gestes qui deviendront naturels lors de l’arrivée de bébé.

Les professionnels qui vous accompagnent durant votre grossesse vous permettent d’aborder le sujet dans le calme et la sérénité et proposent souvent des ateliers et exercices pratiques pour comprendre les bons gestes.

Allaiter est un choix personnel. Chaque maman a le droit de décider de se lancer dans l’aventure de l’allaitement ou pas. Une maman qui se voit contrainte d’arrêter à cause des douleurs, ses obligations professionnelles ou autres peut avoir des difficultés à l’accepter.

Au-delà des conséquences affectives et liées à la santé, l’arrêt prématuré peut engendrer un sentiment d’échec, de culpabilité et une perte de confiance en soi.

Jasmine, maman de 4 enfants et fondatrice de SKINOO

Il est important de prendre le temps de s’informer, se préparer et prendre soin de soi.

Maman heureuse, bébé heureux.

Article rédigé avec la collaboration de Sandrine Tirlo. Sandrine est doula accompagnante à la naissance et à la parentalité depuis 2009. Elle est également praticienne en Hypno-natal, Ballon Forme Couple, Massages bien-être et Soins énergétiques.

(1) Toutes les mamans produisent durant leur grossesse une substance extraordinaire, appelée le colostrum. Ce dernier présente de précieux intérêts pour le nouveau-né, en le protégeant en particulier des infections.

(2) Rythme biologique d’une durée de 24 heures environ. Le terme « circadien » vient du latin circa, « autour», et dies, « jour », et signifie littéralement cycle qui dure « environ un jour ». Chez l’être humain, c’est un rythme qui est défini par l’alternance entre la veille, c’est-à-dire la période de la journée pendant laquelle on est éveillé et le sommeil, c’est-à-dire celle pendant laquelle on dort.

(3 commentaires)

  1. Merci pour cet article, je n’ai pas réussi à allaiter ma fille, effectivement l’allaiter est naturel mais ça s’apprend, je n’ai pas été assez accompagné et tes premières tentatives se sont soldés par des échecs et des douleurs pour moi, donc j’ai préféré stopper… en revanche ma sage femme n’avait conseillé de justement pincer le mamelon…

    1. Bonjour et merci pour votre commentaire.

      Il est probable que le ce conseil soit adapté à votre cas particulier. En effet, il existe des exceptions dues à un contexte anatomique particulier (comme des mamelons ombiliqués ou une poitrine abondante) qui justifient de pincer le mamelon.

      1. C’est possible on ne m’a donné d’explication particulière. Mais même comme ça je n’ai pas réussi à allaiter. Je vais mieux me préparer pour la prochaine fois..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :